AIS de Marche : 400 candidats sur liste d’attente

L’agence immobilière sociale a investi de nouveaux locaux dans le centre-ville.

L’agence immobilière sociale de Marche vient d’inaugurer ses nouveaux bureaux dans le centre-ville. Elle les occupe depuis février. « Les bureaux que nous occupions depuis dix ans à Marloie étaient devenus trop petits », explique Stéphane Gérard, directeur. « Nous avons prospecté dès fin 2018 avec le constat qu’il était très difficile de trouver des locaux destinés à abriter des bureaux à Marche. Nous avons finalement trouvé un immeuble de trois appartements dont nous avons changé l’affectation. »

L’agence immobilière sociale conclut des contrats de gestion avec des propriétaires privés pour mettre leurs logements en location à des prix inférieurs aux prix du marché.

Objectif : permettre à des personnes précarisées d’y accéder. « On signe un mandat de gestion avec les propriétaires leur garantissant la gestion locative (paiement des loyers, état des lieux…) et certains avantages financiers. Nous leur assurons une tranquillité d’esprit en contrepartie d’une rentabilité financière moindre. 80 % des locataires bénéficient d’un revenu de remplacement (CPAS, chômage, mutuelle), les 20 % restant ont un travail précarisé. »

L’AIS gère actuellement 383 unités de logement à l’échelle des arrondissements administratifs de Marche et Bastogne. « Notre liste d’attente compte actuellement 400 candidats demandeurs, dont 60 % sur la commune de Marche », poursuit Stéphane Gérard. « La ville bénéficie d’un pouvoir d’attraction très important dans la mesure où les candidats cherchent à se rapprocher d’un centre urbain et ses services sans devoir investir dans une voiture. »

Avec ses 17 postes de travail, le nouveau bâtiment devrait permettre d’anticiper son évolution future. « On essaye d’engager un équivalent temps plein par 40 unités de logement. Nous devrions atteindre les 400 logements pour fin 2019. Nous espérons atteindre les 500 unités d’ici 5 ans. »

 

 

NICOLAS POËS Publié le – Mis à jour le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*